Permits FR19
 
Trails FR19
 
Maps FR19
Permits M FR19 Trails M FR19 Maps M FR19

( Cette information courtoisie de la ISMA )


Dans une région précise de l'Amerique du Nord, la température estivale est imprévisible mais l'hiver, lui apporte toujours de la neige. Plus de 10 millions de personnes attendent impotiemment ce tapis blanc et les joies du plein air en motoneige.

Plusieurs facteurs contribuent au plaisir de protiquer notre sport: la beauté saississante des montagnes, des clairières et des forêts enneigées; la performance et la précision d'une motoneige bien conçue; et la satisfaction de sillonner les paysages hivemaux avec les amis et la famille.

Oui, les motoneigistes savourent l'hiver et cela comporte une responsabilité additionelle: la formation, l'experience et le discernement sont tous des signes distinctifs du motoneigiste accompli.Vous êtes les "Motoneigistes prudents! Vous rendez la motoneige sécuritaire."

La motoneige est agréable mais elle est exigeante. Elle défie le corps et l'esprit et c'est pour cela, en partie, que vous êtes tellement détendu après une journée de motoneige. Quand vous vous baladez, le vent, le soleil, l'éblouissement, le froid, les vibrations, le mouvement, etc., se combinent pour influer sur le conducteur et le passager.

Oui, dans le monde merveilleux de l'hiver, des défis vous attendent ou guidon de votre motoneige. L'alcool accentue et altère ces défis et peut, en un instant, transformer une sortie agréable en situation dangereuse pour vous et les autres.

Alcool et motoneige: un mélange désastreux.

Oubliez ce mythe que l'alcool garde au chaud. Elle dilate les voisseaux et masque la sensation de froid, mais elle n'augmente pas la température du corps. Elle peut, à l'inverse, augmenter le risque d'hypothermie, une baisse dangereuse de la température interne du corps. Avec l'alcool, vous pouvez tout ou plus avoir l'impression de vous réchauffer alors que votre corps, lui, frissonne dangereusement.

L'alcool accroit la fatigue, brouille votre faculté de prendre les bonnes décisions et rolentit vos réflexes. C'est un ingrédient dans la préparation d'une tragédie. De plus, n'oubliez pas que la province de Nouvelle Brunswick, comme la majorité des États et des provinces ont des lois qui interdisent la conduite d'une motoneige sous l'effet de l'alcool.

Motoneigistes prudents:

-  Connaissez et respectez vos limites;
-  Connaissez les capacités de votyre motoneige et ne les dépassez pas;
-  Connaissez les sentiers, disposez d'une carte et consultez les gens de la région.
-  Learn more - reading manuals and other materials from manufacturers, administrators and snowmobile associations, or watch videos or computer programs from these sources. Snowmobile clubs, and state and provincial associations offer courses, information and activities. Many members are certified driving and/or safety instructors.

Gardez votre motoneige en parfait état!

Vous disposez de deux bons guides pour l'entretien de la motoneige; le manuel du propriétaire fournie avec le véhicle et votre concessionaire. Consultez les deux pour vous assurer que votre motoneige soit en parfait état de marche et ansi vous divertir en toute confiance.

Avant chaque randonnée, faites la vérification "pré-utilisation" exposée brievement dans votre manuel du propriétaire.

Observez les règlements...

La réglementation sur l'enregistrement et utilisation des motoneiges diffère selon les juridictions. Consultez les organismes responsables des ressources naturelles et de l'application des lois, les concessionaires de motoneiges ou les clubs de la région que vous visitez afin de vous assurer que votre randonnée en motoneige se fasse en toute légalité et sans trocos.

Rappelez-vous également que dans certains États et provinces des limites d'âge s'appliquent pour la conduite de motoneiges, imposant souvent que les enfants soient supervisés par des adultes.

Traversez prudemment!

Soyez vigilant en traversant les routes quelles qu'elles soient. Faites un arrêt complet et assurez-vous, sans l'ombre d'un doute, que la circulation est libre dans toutes les directions. Traversez ensuite la route à angle droit.

Habillez-vous adéquatement

Portez plusiers couches de vêtements de monière à pouvoir en ajouter ou en enlever une ou deux pour vous adapter aux changements des conditions climatiques. Une couche extérieure coupe-vent est particulièment importante ainsi que des mitaines ou des gants chauds, des bottes et un casque.

Assurez-vous que votre casque soit certifié sécuritaire, de la bonne taille et en bon état. Une visière est essentielle pour une vision claire et pour se protéger du vent et la juglaire doit être bien ajustée.

Portez des verres fumés ou des lunettes de protection contre le soleil.

Soyez prévoyant!

N'oubliez pas que c'est vous, le motoneigiste prident, qui rend la motoneige sécuritaire. Bien des problèmes seront évités en faisant preuve de bon sens. Les problèmes mineurs peuvent être réglés en transportant un-trousse d'outils, des pièces de rechange, une lampe de poche, une trousse de premiers soins et quelques articles de survie tels que des aliments à haute teneur énergétique, un équipement pour allumer un feu et une boussale.

Allez-y mollo!

De nos jours, les motoneiges sont des merveilles mécaniques. Elles fournissent une performance, une fiabilité et une esthétique attrayante qui inspirent ses adeptes, le tout comprenent un design et des composants essentiels à la sécurite.

Néanmoins, un motoneigiste prudent doit conduire sans dépasser ses limites ni celles de la machine!

Rappelez-vous qu'en motoneige la vitesse n'est pas la mesure du plasir. Ralentissez et savourez le panorama et l'expérience. Relâchez l'accélérateur, surtout à proximité d'autres motoneiges, de gens, d'arbres, d'animaux, et tout autre oblet. C'est le bons sens -et c'est la loi!

Ne partez pas seul!

Ne partez pas seul faire de la motoneige. Non seulement c'est plus agréable avec la famille et les amis, - c'est aussi plus sécuritaire.

Faites connaitre votre plan de randonnée!

Les pilotes d'avion et de bateaux dressent des plans de vol et de navigation de sorte que les autres sachent où les chercher s'ils sont er retard.

Les "plans de randonnée" décrivant votre motoneige et votre itinéraire peuvent faire gagner du temps et sauver des vies. Laissez une copie à votre famille ou à des amis.

Comme seux qui dressent d'autres types de plans, avisez toujours votre famille et vos amis que vous êtes de retour ou arrivé à destination. Personne n'ai,e chercher pour rien.

Signalez vos virages!

Les autres motoneigistes et les automobilistes doivent connaître vos intentions. N'oubliez pas signalez vos virages!
-  Virage à gauche: les bras gauche tendu horizontalement sur le côté.
-  Virage à droit: le bras gauche relevé sur le côté, l'avant-bras vers le haut formant un angle de 90 dégres.
-  Arrêt: le bras gauche levé en l'air.
-  Ralentissement: le bras gauche relevé et pointé vers le sol.

Prenez soin du sentier

Les motoneigistes prudents s'adonnent à leur sport parce qu'ils aiment le plein air. Ils traitent la nature avec respect.

-  Ils attendent qu'il y ait assez de neige pour protéger la végétation.
-  Ils évitent d'écraser les arbustes et les buissons.
-  Ils respectent les animaux et les autres amateurs de plein air.

Prenez la bonne voie!

De magnifiques réseaux de sentiers st territoires de randonnée sont accessibles partout en Amérique du Nord. Demeurez en zones de sécurité et de légailté, à l'intérieur des secteurs où la randonnée en motoneige est permise ou dans les endroits où dans les endroits où vous avez obtenu la permission de circuler.

Soyez vigilant

Plusiers accidents de motoneige sont causés par les motoneigistes qui centrent leur regard sur le feu arrière de mla motoneige devant eux. Si vous fixer votre regard sur le feu arrière vous risquez de ne pas remarquer les virages légers qu'effectue le motoneigiste qui vous précède, pour éviter une collision ou un obstacle.

Si vous conduisez pendant une longue période, votre capacité de réagir ralentit. Sachez que même si vous ne ressentez pas de fatigue, le mouvement, le vent et la vibration de votre machine peuvent émousser vos sens.
Prenez garde à l'obscurité

Le manque d'éclairage et l'obscurité requièrent une attention spéciale. Ralentissez et repérez les autres. Les jours sombres exigent un surcroît d'attention. Des vêtements de coleurs vives vous rendent plus visible en tout temps.

Rappelez-vous que beaucoup d'animaux sont plus susceptibles de rôder dans les parages la nuit. Assurez-vous que vos phares et feu arrière ne soient pas enneigés et habillez-vous pour les températures plus froides qui accompagnent l'obscurité.

Méfiez-vous de l'eau

La règle la plus sécuritaire en motoneige, c'est de ne jamais traverser de lacs ou de rivières. Outre le risque de vous enfoncer, la glace vous offre moins de traction que la neige pour décoller, tourner ou arrêter.

Si vous faites de la motoneige sur la glace, assurez-vous que celle-ci soit bien solidifiée. Ne vous fiez pas au jugement des autres motoneigistes. Vous êtes responsable de votre propre sécurité. La noyade est une des principales causes d'accidents mortels en motoneige. Songez à vous munier d'un habit de motoneige flottable.

Si la glace cède, rapplez-vous que votre habit de motoneige (même s'il n'est pas flottable) et votre casque peuvent vous garder à flot pendant plusiers minutes. Hissez-vous sur la glace à l'aide d'un objet pointu. Agitez vos pieds pour vous propulser sur la glace, à la manière d'un phoque.

Si la glace continue à se briser, continuez à progresser vers la rive ou dans la direction d'où vous veniez. N'enlevez pas vos gants ou vos mitaines. Une fois sur la glace, roulez sur vous-même en vous éloignant du trou. Ne vous relevez pas avant d'en être bien éloigné.

Méfiez-vous des cours d'eau

Bon nombres de collisions en motoneige surviennent sur les lacs. Ne supposez jamais qu'un lac soit un endroit plat, ouvert et sans obstacle. Souvenez-vous que si vous pouvez circuler et virer dans toutes les directions, sans vous soucier de bornes, les autres motoneigistes peuvent faire de même. Vous risquez de heurter une autre motoneige venant de n'importe quelle direction.

Prenez des mesures en montagne

Même si nous n'habitons pas près des montagnes, beaucoup d'entre nous voudront visiter un jour des Cascades, les Adirondacs, les Rocheuses ou d'autres montagnes. La motoneige en montagne est spectaculaire mais elle peut vous exposer à d'autres dangers telles les avalanches. Des zones d'avalanche peuvent être désignées et fermées à la circulation.

Soyez avisé des risques d'avalanche en montagne. On ne devrait circuler en territoire montagneux qu'après avoir reçu un entraînement appropriéà ce type de randonnée. En montagne, les motoneigistes devraient transporter des balises lumineuses, des pelles, des perches à sonder pour localiser les personnes enfouies dans la neige et un radio portative pour demander de l'aide.

Toujours motoneigiste - même en auto!

Même si vous avez rangé la motoneige pour la journée, demeurez un motoneigiste prudent. Si, après vos activités de motoneige, vous consummez de l'alcool, désignez un conducteur qui ne boira pas pour le retour en auto. Ainsi, tout le monde restera bien en vie et un pleine forme pour la prochaine randonnée en motoneige!